Iroise Volley .fr

Saint Renan Iroise Volley

National - Régional - Départemental -  Jeunes -  Ecole de volley - Scolaire - Beach volley

 

Connexion

Saint Renan .info

http://saintrenan.info

Evènements et actualités,
Annuaires des clubs
et structures
à Saint Renan


 Rejoignez nous sur
Facebook,
le réseau Iroise Volley.

 

Fil d'infos

Abonnez vous à nos flux d'informations :

Le derby nord-finistérien opposera l'ESL et Saint-Renan.

Le match aller s'était soldé par une victoire nette de Thibaut Rumen et les siens (0-3), en novembre dernier. Près de trois mois se sont écoulés, et les deux équipes ont fait du chemin, alternant espoirs et déconvenues. L'objectif commun était de se maintenir et seize journées plus tard, les ambitions des uns et des autres ont bien évolué. La compétition est rude pour l'ESL, toujours à la recherche de sa première victoire et dont « le maintien n'est plus possible », comme le rappelait Nicolas Ramonet, dimanche dernier. Lucide, le capitaine brestois reste néanmoins optimiste et compétitif : « Notre but, c'est de faire peur à Saint-Renan, d'essayer d'avoir des points, car toutes les équipes que nous jouons nous disent que l'on ne doit pas être dernier ».

Le capitaine Rumen ce pion majeur

De son côté, Kévin Chantelou, rappelait à l'issue du match aller que son groupe « a toujours des difficultés à jouer des équipes un peu plus faibles ». Ce manque de constance a vite rappelé aux joueurs de l'Iroise le véritable enjeu de la saison. Malgré quelques désillusions (le revers 2-3 face à Laval), Saint-Renan est capable de réaliser de très bonnes performances sous l'impulsion de Thibaut Rumen. Capitaine lors du dernier match à domicile, il est devenu un pion majeur, en apportant son expérience à des moments cruciaux. Comme face à Orgerblon à domicile, où il avait ramené plusieurs points décisifs dans le tie-break, menant son équipe à la victoire. Ce duel permettra donc d'observer deux formations à l'évolution très différente, mais avec un seul but en ligne de mire : remporter le derby !

Dimanche (15 h) à la salle Guyader, entrée 2 €