Iroise Volley .fr

Saint Renan Iroise Volley

National - Régional - Départemental -  Jeunes -  Ecole de volley - Scolaire - Beach volley

 

 Nos matchs cette semaine

    DATE ADVERSAIRE LIEU Salle Match
National 3 M f 7/4 Rezé Saint Renan Guyader 13h30
entrée 2€
Pré Nat M a

7/4

Cesson St Brieuc Cesson St Brieuc   11h
Région F a 6/4 Lorient Lorient Guyader 19h

 

Dep F    Dep M 
Espoirs M20M  Cadet M17M  Minimes M15F 
Poussins M13 Benjamins M11  Ecole de volley M9 M7
Et nos équipes loisirs FSGT

A venir

Réunion de bureau

jeudi 4 avril 20h30

Tournoi Nuit du Volley

samedi 15 juin
à confirmer

Fil d'infos

Abonnez vous à nos flux d'informations :

Payer son stage

Chaque jeune partant en stage de plusieurs jours avec le CD29, la LBVB ou la FFVB, doit participer à hauteur de 50% de frais de stage.

Vous pouvez payer directement en ligne avec Payplug.

Payer mon stage 25€

 

Crazy Run #5

Le stage jeunes d'avril se termine par une participation à la 5ème Crazy Run.
Ouvert à tous, venez déguisé (nombreux lots).

Sain Renan Iroise Volley - Rennes EC : 3-1

Dimanche, les Renanais ont pu prendre leur revanche face à l’équipe de Rennes (3-1).

En effet, en novembre dernier, Saint-Renan avait perdu trois sets à zéro face au club. Le match de ce week-end avait une certaine importance morale ainsi qu’au niveau du classement pour maintenir la seconde place.

L’équipe de Saint-Cloud n’a pas su faire face à Saint-Renan dimanche. En effet, les Renanais, après avoir laissé les Parisiens s’emparer du premier set, ont dominé le reste du match pour finalement s’accaparer la victoire (3-1). Avec cette victoire, Saint-Renan se hisse à la seconde place du classement, juste devant Kloar-Aven.

Un match indécis était attendu entre Clohars-Carnoët (2e) et Saint-Renan (3e), deux équipes qui s’étaient séparées sur le score de 3-2 en faveur du Kloar-Aven VB, au match aller.

Cette fois, les Cornouaillais recevaient les Léonards. La partie fut très engagée et après 2 h 15 de jeu, Saint-Renan est sortie gagnant 3-2 à l’issue d’un tie-break renversé sur les derniers ballons.

Il n’y avait qu’une équipe sur le terrain dimanche pour ce match de Nationale 3 qui opposait Saint Renan à Saint Malo pour le compte de la 16e journée de championnat. Malgré un début de rencontre indécis où les locaux avaient du mal à entrer dans le match, la partie aura été à sens unique. Les visiteurs malouins considérablement diminués avec cinq absents pour cette rencontre ont éprouvé beaucoup de difficultés à exister dans ce match, la blessure en début de partie de Sorgnard n’arrangeant pas leurs affaires.

Jeudi et vendredi, l’Iroise Volley-club a organisé un stage dirigé par Michaela Formankova, triple championne de France de beach-volley, éducatrice au club et Alexandre Uguen, espoir du club.

Dix filles et garçons, âgés de 13 à 17 ans se sont retrouvés à la salle Guyader pour des ateliers axés sur l’amélioration et le perfectionnement de la technique. Le groupe a terminé le stage par des mini-matchs. Les entraînements pour les jeunes sont prévus le mercredi et le vendredi, de 17 h 30 à 19 h

Jeudi et vendredi, l’Iroise Volley Club organisait un stage au profit de jeunes de l’association dirigés par Michaela Formankova (triple championne de France de beach-volley), éducatrice du club, et Alexandre Uguen, espoir du club. Dix filles et garçons, âgés de 13 à 17 ans se sont retrouvés à la salle Guyader pour des ateliers axés sur l’amélioration et le perfectionnement de la technique. Le groupe a terminé le stage par des mini-matchs. Les entraînements pour les jeunes sont prévus le mercredi et le vendredi (de 17 h 30 à 19 h).

Après leur défaite (3-0), dimanche, face à Chaville (1ers de la poule F), Saint-Renan (3e), espère faire bonne figure face à Saint-Malo, à domicile dimanche. « On savait que ça allait être compliqué face à Chaville, analyse Kevin Chantelou, le coach. Mais il nous manquait du monde dimanche et on a dû changer les joueurs de postes ».

Logiquement battus par Chaville dimanche après-midi (3-0), les volleyeurs bretons n’avaient pas les armes pour accrocher quelques points.

Dans une poule F de Nationale 3 quasiment scellée, Saint-Renan se déplaçait donc sur le terrain du leader incontesté, Chaville. Malgré un bilan quasiment parfait (12 victoires et 1 défaite), les locaux avaient pourtant toutes les raisons de craindre la formation du Finistère, victorieuse lors du match aller dans des conditions incroyables (pour rappel, Chaville menait deux sets à zéro avant de s’incliner en cinq manches).

Pages