Iroise Volley .fr

Saint Renan Iroise Volley

National - Régional - Départemental -  Jeunes -  Ecole de volley - Scolaire - Beach volley

 

SUPER LOTO

20 octobre 20h
Espace culturel

Date à réserver pour s'inscrire prochainement sur le planning d'organisation.

 Nos matchs cette semaine

    DATE ADVERSAIRE LIEU Salle Match
National 3 M f 23/9 Cesson St Brieuc St Renan Guyader

15h
entrée 2€

Pré Nat M a 23/9 Plancoët St Renan Guyader 12h
Région F a 22/9 Brocéliande Brocéliande   21h

Coupe de France - résultats :  1ème tour 11/11/17

Coupe de Bretagne M20M 10/12 et M15F

Dep F    Dep M 
Espoirs M20M  Cadet M17M  Minimes M15F 
Poussins M13 Benjamins M11  Ecole de volley M9 M7
Et nos équipes loisirs FSGT

A venir

Reprise des entraînements

5/9 15h M13 et M15
5/9 et 7/9 19h M20 et seniors

15/9 11h Baby et école de volley

Déjà repris : N3 PNM RegF-M20

Loto

20 octobre

Fil d'infos

Abonnez vous à nos flux d'informations :

Cette semaine, toutes les équipes de l’Iroise volley club reprennent l’entraînement et le chemin des filets à la salle Guyader, sauf le baby volley (M7 à M11) qui reprendra le samedi 15 septembre. Les entraînements sont encadrés par des entraîneurs diplômés, Kévin Chantelou et Michaela Formankova. Cette saison, le club pourra engager dans les différents championnats des équipes jeunes : M. 20 masculine, M17 féminines et masculines, et probablement des équipes M13 et M15 en féminines et M15 masculine, dépendantes des effectifs de rentrée.

L'assemblée générale du Saint-Renan Iroise volley 29 juin 2018) a été l'occasion de faire le bilan de l'année écoulée et de se projeter dans la prochaine saison. La première année de transition avec la nouvelle coprésidence, Alain Layec et Myriam Fuger, assistés par Denis Briand, actuel vice-président chargé des finances, a été une bonne saison sportive, avec le maintien de l'équipe garçon en nationale 3 et la montée de l'équipe régionale gars en prénational.

Le bureau a été réélu et est à la recherche d'un(e) secrétaire aux plannings.

Comme chaque année depuis 15 ans, Iroise Volley est présent à la Fête du sport de Saint Renan.

Cet évènement regroupe de nombreuses associations sportives qui proposent des ateliers découvertes aux jeunes sportifs.

Des petits sportifs du jour et des sportifs méritants de la saison écoulée sont recomprensés par des sportifs de haut niveau. Cette année, Micha, triple championne de France de beach volley, était présente pour les remises de prix.

Samedi, le Volley-club de Saint-Renan organisait sa 3e nuit du volley-ball. Le tournoi a encore bien porté son nom, car les finales n'ont débuté que vers 1 h du matin ! « J'ai lancé ce tournoi avec un des joueurs du club. Depuis, c'est devenu un rendez-vous attendu, sympa et ouvert à tous. Les équipes sont mixtes et viennent de tous les horizons : Brest, Quimper, Landerneau, Le Relecq-Kerhuon et même une équipe du CJR Basket ! », se réjouit le président, Denis Briant. Le tournoi a opposé dix-huit équipes réunissant environ quatre-vingts joueurs.

Calé au milieu du classement, Saint-Renan recevait le troisième, Rennes. Face à la puissance renanaise, les jeunes Rennais se sont logiquement inclinés. Défait par 3 sets à 2 lors du match aller, Saint-Renan voulait sa revanche. Ce sont les visiteurs qui prenaient l'avantage (1-5, 8'), mais grâce aux services de Le Balleur les locaux revenaient et remportaient le premier set (25-18, 22'). Après une égalité (8-8, 7'), deux attaques placées de Quéré donnaient un avantage aux Renanais.

Renanais et Brestois s'affrontaient dans un derby nord-finistérien très attendu. L'équipe de Kévin Chantelou s'est logiquement imposée (3-1), non sans se faire peur face à des Brestois remontés en fin de match.

Le derby nord-finistérien opposera l'ESL et Saint-Renan.

Le match aller s'était soldé par une victoire nette de Thibaut Rumen et les siens (0-3), en novembre dernier. Près de trois mois se sont écoulés, et les deux équipes ont fait du chemin, alternant espoirs et déconvenues. L'objectif commun était de se maintenir et seize journées plus tard, les ambitions des uns et des autres ont bien évolué. La compétition est rude pour l'ESL, toujours à la recherche de sa première victoire et dont « le maintien n'est plus possible », comme le rappelait Nicolas Ramonet, dimanche dernier. Lucide, le capitaine brestois reste néanmoins optimiste et compétitif : « Notre but, c'est de faire peur à Saint-Renan, d'essayer d'avoir des points, car toutes les équipes que nous jouons nous disent que l'on ne doit pas être dernier ».

Pages