Iroise Volley .fr

Saint Renan Iroise Volley

National - Régional - Départemental -  Jeunes -  Ecole de volley - Scolaire - Beach volley

 

A venir

Réunion de bureau

5/11 à confirmer 

Fil d'infos

Abonnez vous à nos flux d'informations :

Sac à dos Iroise

Appliqués de bout en bout les Renanais n’ont laissé aucune chance aux Rezéens qui restaient pourtant sur quatre victoires consécutives.

Les hommes de Kevin Chantelou s’imposent trois sets à zéro au terme d’un match parfaitement maîtrisé. Et cela commence par une bonne entame. Solides en défense, les Finistériens récitent leu jeu avec un Dubreuil impeccable à la passe pour Rumen et Reiller tranchants en attaque.

Samedi, les filles M17 du Volley club de Saint-Renan recevaient, à salle Guyader, leurs homologues brestoises de l’Étoile Saint-Laurent qui ont remporté le match. Le club de volley renanais participe aux différents championnats dans les catégories jeunes en présentant des équipes en moins de 13 ans (équipe mixte), en moins de 17 ans féminines, et en moins de 20 ans masculine comprenant des joueurs de moins de 17 ans. Quelques jeunes, filles et gars, jouent dans les équipes seniors, en Départementale et Prénationale gars, et en région filles.

À la recherche d’une victoire depuis le 21 octobre, les Renanais ont trouvé la clef hier sur le parquet du Stade Français. Un succès 3-1 qui aurait pu être plus expéditif encore avec une meilleure gestion de la deuxième manche perdue 25-22. Encore dans l’allure à 21-21 sur un contre de Tauraa, Saint-Renan balbutiait son volley pour baisser pavillon sur une défense dehors. Les locaux revenaient ainsi dans la partie après la perte du set initial (18-25).

C’est un match rude et intensif que nous ont offert les deux équipes ce week-end, lors de la cinquième journée de championnat. Saint-Renan, qui n’a pas su faire face au leader de la poule, s’est accrochée jusqu’au bout pour tenter de décrocher la victoire.

Jeudi et vendredi (25-26/10), l’Iroise Volley-club organisait un stage au profit de jeunes de l’association, dirigé par Michaela Formankova (triple championne de France de beach-volley), éducatrice du club. Douze garçons et filles, âgés de 12 à 17 ans se sont retrouvés à la salle Guyader pour des ateliers axés sur l’amélioration et le perfectionnement de la technique. Le groupe a terminé le stage par des mini-matchs. « Lors des vacances, nous regroupons les volontaires pour prendre du plaisir autour de notre sport favori » a précisé Michaela.

Le club de l’Iroise volley organisait samedi son loto annuel à l’Espace culturel, animé par Malou. Plus de 1 000 personnes passionnées de quines, double quines et cartons pleins se sont déplacées pour essayer de remporter les nombreux lots proposés pour un total de 4 000 €. « La salle était comble et nous remercions les 30 bénévoles qui ont participé à cet événement. Les recettes vont permettre de participer au financement des déplacements et d’acheter du matériel », a déclaré le vice-président, Denis Briant.

Évoluant au poste de réceptionneur-attaquant, Thibaud Rumen, le capitaine de l’équipe renanaise pense la saison de Saint-Renan enfin lancée après la victoire contre Chaville-Serves, dimanche. En effet après deux défaites consécutives, les Renanais ont tout donné face à l’équipe de la région parisienne : « J’essaye de ne jamais rien lâcher, même lorsque l’on est derrière au score, en portant au maximum mes coéquipiers dans les moments difficiles.

Après deux défaites consécutives, le club renanais se reprend en allant s’imposer à une équipe parisienne bien classée. Les deux équipes font jeu égal dans le premier et deuxième set qui seront cependant remportés par Chaville-Serves (25-21, 23’) et (24-26, 24’). Au troisième set, l’équipe locale semble bien plus combative et marque les premiers points. Les adversaires, qui ne lâchent rien, mènent sans prendre de réelle avance. Les nombreuses attaques renanaises se multiplient avec Tauraa (13’, 15’ et 16’) et Le Dreff (17’) qui ramènent le score jusqu’à égaliser (19-19, 18’).

Un jour et un match sans ! Face à des Franciliens puissants et plus précis dans leurs gestes, les Bretons ont vécu un match difficile.

Auteurs d’un nombre de fautes directes très important, les joueurs de Kevin Chantelou ont offert trop de points à leurs adversaires pour espérer ramener quelque chose de ce déplacement à Rueil-Malmaison.

Mal embarqué après la perte du premier set (25/20), Saint-Renan commettait de nombreuses erreurs en réception et les mésententes défensives se succédaient.

Pages